top of page

Capteurs de...tout: mon avis!


Suite à la disqualification de Kristen FAULKNER sur les @strade_bianchepour utilisation d'un moniteur de glucose, www.velo-club.net m'a interrogé sur l'utilisation de celui ci ainsi que sur les capteurs de puissance.



Ma réponse ⤵️


"Il faut vivre avec son temps.


Selon moi, le capteur de puissance est intéressant pour l'entraînement, pour progresser mais son interdiction en course ne débriderait pas les courses pour autant car les coureurs savent corréler un chiffre de puissance à des sensations.


Pour le capteur de glycémie, on est dans quelque chose de plus « sournois », la petite fringale qu’on ne sent pas monter et qui nous tombe dessus sans crier gare. Peut-être que l’UCI pourrait interdire la lecture en temps réel des données de glycémie et ne permettre que l’analyse a posteriori des datas.


Ce sont des données très intéressantes pour savoir à quel moment un cycliste explose par manque de carburant."



Et toi qu'en penses-tu ? 😉

---------------------------------------

I was asked my opinion 👇


Following Kristen FAULKNER's disqualification on the @strade_bianche for using a glucose sensor, www.velo-club.net asked me about the use of this as well as powermeters.


My answer ⤵️


"We are in 2023!


In my opinion, the powermeter is interesting for training, to progress, but its banning in races would not unbind races because riders know how to correlate a power to sensations.


For the glucose sensor, we are in something «sneakier», the little craving that we don’t feel rising and that falls on us without warning.

Perhaps the UCI could prohibit the real-time reading of glucose data and only allow the analysis afterwards. This is very interesting data to know when a cyclist explodes from lack of fuel."



And you, what do you think 😉 ?

Comments


bottom of page